HomeDécouvrir BougivalLes peintres à BougivalBougival et Impressionisms Routes
Les peintres à Bougival

Bougival et Impressionisms Routes

Chlogo-impressionisms-routesef de file de la Route Berthe Morisot, Bougival vous présente

IMPRESSIONISMS ROUTES

Le projet de Routes des Impressionnismes en Europe, « Impressionisms Routes » a pour objet de créer et de faire vivre au sein du continent un lien entre les sites ayant inspiré les peintres impressionnistes et pleinairistes européens depuis le milieu du XIXe jusqu’au milieu du XXe siècle, les endroits où ils ont vécu, les lieux où ils fondèrent des colonies d’artistes et les villes qui, dans leurs musées ou leurs espaces culturels, présentent aujourd’hui leurs œuvres. Cet ensemble de sites constitue un véritable « musée à ciel ouvert » des paysages représentés et permet la mise en relation directe des visiteurs avec le mouvement Impressionniste.

L’Impressionnisme marque la fin d’un monde et le début d’un autre, exactement comme dans les domaines scientifique, politique et  économique durant cette période, car l’art exprime les multiples transformations des sociétés. Ce mouvement artistique ne concernait pas seulement les peintres mais également l’intelligentsia de l’époque : musiciens,  écrivains, journalistes, scientifiques…

L’Impressionnisme a été conçu en France et y a connu ses principaux développements mais il s’est largement développé en Europe malgré le difficile contexte politique d’alors comme le montre l’ouvrage publié sous l’égide d’Eau et Lumière en septembre 2016 : « Impressionisms Routes – Les Routes des Impressionisms en Europe ». Tous les artistes ont participé à l’important mouvement d’idées qui traversa le continent après 1848 remettant en cause les frontières politiques, les données intellectuelles et les pouvoirs établis. L’enjeu culturel du projet « Impressionisms Routes » est de faire connaître également ces multiples aspects de l’impressionnisme.

Les nombreuses rencontres entre ces artistes à l’occasion d’ateliers, de séjours ou d’expositions ou provoquées par les collectionneurs et les marchands d’art, facilitèrent la diffusion des techniques nouvelles créées dès le début du XIXesiècle par les peintres anglais Turner et Constable qui avaient modifié le style pictural avant que des tendances en rupture avec l’art officiel, apparaissent chez les Macchiaioli italiens ou au sein de l’école de Barbizon… L’Impressionnisme traduit un attachement passionné à la lumière, à l’eau sous ses diverses formes, à la vie quotidienne… Il exprime une joie de vivre exaltée par son accord parfait avec la nature et il est à l’origine des révolutions picturales ultérieures…

A l’heure où l’Europe a élargi ses frontières et où une recherche de son identité profonde est plus que jamais nécessaire, l’impressionnisme constitue, en outre, un élément important de la mémoire collective des Européens: des scènes de vie et des lieux de rencontre, nombreux, qui existent toujours, des pratiques sociales telles que les parties de campagne au bord de l’eau, les guinguettes, les baignades ou les sports nautiques…

Les Impressionnistes ont aussi largement accompagné les évolutions novatrices du monde dans lequel ils vivaient glorifiant les nouveaux acquis industriels, les gares, les ponts, les larges avenues haussmanniennes à Paris ou le travail des plus humbles…

« Impressionisms Routes » entend mettre en valeur ces rencontres symboliques et fructueuses de l’art et de l’industrie qui constituent un autre aspect important de la mémoire collective européenne.

Les impressionnistes ont su exprimer aussi bien dans leur comportement que dans leurs œuvres les valeurs communes européennes : l’esprit de liberté, de justice, de tolérance, de solidarité… L’indépendance revendiquée dans laquelle ils ont toujours travaillé hors des contraintes religieuses, politiques ou académiques leur ouvrit de nouveaux horizons artistiques largement repris et développés par les générations qui leur ont succédées.

Le partenariat tissé par l’Association Eau et Lumière avec euroArt, fédération de 41 colonies d’artistes de 14 pays d’Europe et la structure en réseau mise en place par « Impressionisms Routes » entendent valoriser au mieux le patrimoine européen édifié durant des décennies pour le mettre au service de la formation des jeunes, d’un tourisme « intelligent et responsable » et de toutes formes de rencontres visant à approfondir et à magnifier l’idée européenne…

Enfin, « Impressionisms Routes » veut faire prendre conscience de la présence actuelle d’un passé fédérateur européen dont la prestigieuse notoriété a, depuis longtemps, franchi les frontières du continent.

Les Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe

Lancés par le Conseil de l’Europe en 1987, les itinéraires culturels européens démontrent, à travers le voyage dans le temps et l’espace, que le patrimoine des différents pays d’Europe contribue au patrimoine commun. Les itinéraires sont les réseaux locaux qui mettent en œuvre les valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe : droits de l’homme, démocratie culturelle, diversité et identité culturelle, échanges et enrichissement mutuel par-delà les frontières et les siècles. Ils agissent comme des passerelles pour le dialogue interculturel et la promotion d’une meilleure connaissance et compréhension de l’histoire européenne.

Début 2016 les Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe était au nombre de 33 : le premier d’entre eux, labellisé en 1987, sont les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, le dernier, labellisé en 2015, est intitulé : « Sur les traces de Robert Louis Stevenson » (site internet culture-routes.net)

Dans la même rubrique
voir l'article en Français