HomeVisiter BougivalForêt, parcs et vignesIle de la Loge
Forêt, parcs et vignes

Ile de la Loge

Site inscrit (1946) – 53 ha

Depuis le pont, on note une très jolie vue sur le bras de la Seine et sur l’édicule de la Machine ainsi que les vestiges de la Machine de Napoléon III, qui fonctionna de 1858 à 1963.

Les écluses à l’animation intense intéresseront les enfants. C’est un lieu de promenade très prisé, car il permet de découvrir les berges de Seine qui donnent sur Croissy. Vous pourrez admirer le château de poche (pavillon néo-gothique construit pour l’exposition universelle de 1900), puis chiner chez « Emmaüs » qui se trouve à l’opposé des écluses après le complexe de la Banque de France.

En continuant sur Port Marly vous trouverez un site de paint-ball – accès pour les adeptes de ce loisir.

Château de poche

Un peu de Histoire – Charles Victor Hugot, fabricant d’éventails, devient en 1884 propriétaire de l’Ile de la Loge. La ferme qui se trouve sur l’Ile va devenir une ferme modèle, à l’instar de celles qu’il a pu voir en Grande-Bretagne et aux États-Unis,  où fut expérimentée la première traite électrique de France, entre 1884 et la grande crue de 1910. Il décide d’associer à son projet son neveu, Bernard Château, médecin, ancien élève du professeur Charcot et scientifique. Ensemble ils vont concevoir les équipements et le fonctionnement de cet établissement révolutionnaire pour l’époque, dont la célébrité dépassera rapidement les frontières. C’est le fils de Bernard, Maurice, qui saura donner à Jersey Farm son renom international.

La « Jersey Farm » produisait le lait le plus cher de Paris (1 franc le litre), recommandé par le chef du Ritz. Les vaches importées de l’île de Jersey avaient droit à beaucoup d’égards. Elles ne buvaient pas l’eau de la Seine – trop polluée – et dormaient dans des étables très lumineuses, carrelées de faïence bleue et recouvertes de sable fin.

Quant au château de poche,  Bernard Château séduit par des attractions présentées lors de l’Exposition Universelle de 1900, va acheter, pierre par pierre le dongeon-pigeonnier et le château-turbine du Pavillon du Luxembourg, pour les faire remonter à Jersey Farm.
Dans une des salles, une turbine électrique actionnée par l’eau puisée dans le bief supérieur, permettait d’alimenter en courant les installations de la ferme modèle.

 

 

 

Dans la même rubrique
voir l'article en Anglaisvoir l'article en Russe
voir l'article en Français